Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

19 mai 2011

On parle de "parcours à ruptures", de jeunes 'incasables", pour qualifier ces adolescents qui sont mal et mettent à mal les institutions auxquelles ils sont confiés.

 

A l'expérience, la rupture appelle la rupture... Comment faire, institutionnellement et dans la prise en charge de ces jeunes, pour que le parcours prenne le pas sur la rupture ?

 

Nous proposons d'y penser ensemble en abordant la question dans ses dimensions sociologique, clinique et institutionnelle, avec le partage d'expérience de deux établissements qui accueillent des jeunes en internat éducatif faisant référence à l'éducation non punitive.

 

19-05-11

 

 

INTERVENANTS

 

  • Pierre DELION est un Professeur de Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, chef du service de Pédopsychiatrie au CHU de Lille.
  • Pierre MOISSET est sociologue consultant, formateur, spécialisé sur l'évaluation des politiques sociales et familiales. Il travaille sur les questions de politique petite enfance, politique jeunesse, santé publique et protection de l'enfance.
  • Frédéric WICKENBURG est directeur de l'ITEP de Valloires (Somme).
  • Monique PACOT est Directrice du Foyer Éducatif Villa Préaut de Villiers sur Marne.
  • Fatima DOUKHAN est Psychiatre référent au Foyer Éducatif Villa Préaut de Villiers sur Marne.

 

plak-md22-11-05-19

 

Programme du 19 mai 2011

 

09h00 - 09h30 : Accueil

 

09h30 - 09h40 : Présentation de la journée

 

09h45 - 11h00 : Conférence de Pierre DELION

La tendance à la rupture est l'actualité de l'angoisse adolescente entre identité infantile et identité adulte à venir ; devant ce risque toujours présent, la tâche majeure des intervenants est de proposer des systèmes de passages, de ponts, de liens qui fassent continuité d'accompagnement avec l'objectif de faciliter leur intériorisation par l'adolescent en difficultés psychopatologiques. Les adultes parents et les professionnels doivent penser leurs dispositifs à cette aune pour répondre à une grande question par laquelle ils sont souvent passés eux-mêmes.

 

11h00 - 11h15 : Pause

 

11h15 - 12h30 : Conférence de Pierre MOISSET

En protection de l'enfance, les jeunes en grandes difficultés dits "incasables" mobilisent énormément les équipes psycho-éducatives du fait de leur violence et de la compléxité ou de la lourdeur de leur situation personnelle et familiale, difficile à évaluer, lourde à accompagner. L'intensité de leurs manifestations fait qu'ils sont considérés comme ne relevant pas de l'action éducative. leurs manifestations violentes se comprennent aussi comme la rencontre entre leur position familiale particulière et une action éducative que peine à comprendre certains de leurs liens.

Une fois que l'on aura éclairé la façon particulière dont la situation de ces jeunes interpelle l'action éducative, on verra comment réagissent les éducateurs de l'ASE et les juge des enfants. On pourra alors ouvrir des pistes de réflexion pour l'action éducative auprès de ces jeunes qui relèvent, on le verra pleinement d'elle.

 

12h30 - 14h00 : Fin de la matinée et pause méridienne libre

 

14h00 - 14h40 : Conférence de Frédéric WICKENBURG

"Ne me parlez pas de projet. Je n'en veux pas.

Ne me proposez pas de contrat. Je le trahirai.

Ne m'offrez pas d'aide. Je n'y crois pas."

Alors que nous reste-t-il pour donner sens à un accueil qui serait en rupture avec une succession de ruptures ? Du débat en "préadmission", au chemin à tracer ensemble, quels jalons à ne jamais négliger ? Illustration d'un parcours institutionnel en dispositif ITEP, SESSAD, semi-internat et internat.

 

14h25 - 15h25 : Conférence de Fatima DOUKHAN et Monique PACOT

 La Villa Préaut accueille des adolescents dites "incasables" confiées par les juges pour enfants, les services de l'ASE et présentant des troubles psychiques. Les réponses proposées par l'institution cherchent à ne pas reproduire des situations d'exclusion. L'action éducative et thérapeutique prend en compte la diversité des "histoires" de chacune et l'impérieuse nécessité de reconstruire la permanence du lien...


15h30 - 16h30 : Table ronde - échange avec les participants

 

16h30 - 16h45 : Clôture

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :